de | fr
  • Home  
  • Plan du site  
  • rechercher  
  • Contact  

Par semaine, environ 40 kg d’invendus redistribués aux plus démunis

jeudi, 13. décembre 2012
Johann Ruppen

Les invendus de la boulangerie Taillens sont acheminés en funiculaire de Montana à Sierre, à l’intention de familles défavorisées. Les internautes de « Valais-community » ont récompensé cette initiative, à l’occasion de la Nuit de l’excellence.

A Montana, la boulangerie Taillens redistribue une partie du solde de sa marchandise à une association d’aide aux familles défavorisées de la région, depuis le 1er juillet.
Les lundis, mercredis et vendredis matins, les chauffeurs récupèrent les invendus de la veille dans trois des cinq magasins de l’entreprise. Il s’agit pour l’essentiel de pains, de sandwichs et de viennoiseries ; des articles facilement transportables afin de garantir de bonnes conditions de livraisons. Les jours de ramassage coïncident avec ceux d’ouverture de l’Association Sierre Partage.

En plaine en 12 minutes
Centralisés au laboratoire, ils sont entreposés dans des caisses réutilisables. Un employé les dépose dans le funiculaire de la Compagnie SMC de 12 h 45. Douze minutes et 927 mètres de dénivellation plus tard, elles arrivent en plaine. Un bénévole de Sierre Partage les réceptionne. Il les transporte au magasin de l’association situé à moins d’un kilomètre de là. Le local ouvre à 13 h 30. Tout est entrepris afin de limiter au maximum l’interruption de la chaîne du froid. « Il ne se passe pas plus de 35 minutes entre le moment où la marchandise est sortie de notre chambre froide et celui où elle est entreposée dans les frigos de l’association », précise Nicolas Taillens.
Chaque semaine, en moyenne 40 kg de produits de la boulangerie valaisanne sont ainsi distribués à près de 120 familles.

Pas un franc investi
L’impulsion est venue de quatre étudiants de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) Valais. Dans le cadre de leur diplôme, ils ont dû réaliser un travail sur le développement durable. Ils avaient pour ce faire trois entreprises à disposition dont celle de M. Taillens. A la suite d’un audit de la société, ils devaient proposer des mesures concrètes. « Le sujet étant libre, nous avons abordé la problématique des invendus. (...) Petit à petit, les étudiants ont assemblé les pièces du puzzle en prenant notamment contact avec Sierre Partage. Quant au choix du funiculaire, la solution est venue assez rapidement lorsqu’il a été question d’acheminer de la marchandise dans une démarche écologique », explique-t-il.
La réalisation de l’action n’a rien coûté à l’artisan et il en va de même pour son utilisation : « La gare se situe entre le laboratoire et les magasins. Que ce soit au niveau de la récupération ou du transport des marchandises, nous utilisons donc une logistique existante. »
Mieux : en redistribuant une partie des invendus, la part de déchets diminue ainsi que les frais liés à leur élimination. « Nous anticipons un peu l’introduction de la taxe au sac, qui arrivera tôt ou tard dans la station. »

Trophée et film promotionnel
Le 23 novembre à Bieudron (VS), la boulangerie Taillens et la Compagnie SMC ont reçu le prix « Valais-Community » pour leur projet, lors des « Valais excellence Awards 2012 ». Cette distinction récompense une action sociale et écologique d’un, ou de plusieurs, labélisé « Valais excellence ».
Le jury a départagé une trentaine de candidatures. Il était composé de 2385 internautes, membres du réseau social « Valais-Community ».

Les deux entreprises ont également remporté la réalisation d’un film promotionnel sur leur action (à voir sur www.youtube.com ; mots clé : Valais excellence Awards 2012).

 

Vous trouverez d’autres articles intéressants dans le «panissimo» actuel:

Fribourgeois primés au SBT:
les médaillés face à leurs députés.

Dix ans de tartelettes créatives:
à gagner un stage à Las Vegas.

Salaires minimaux:
augmentation de 1 % au 1er janvier.

Prix du café en 2012:
4 centimes de plus outre-Sarine, inchangé en Romandie.

Addiction au portable:
1 jeune sur 20 présente des symptômes de dépendance.

Rituali riferimenti di fine anno al CCL,
e lancio «Corona del Fornaio».

Giornata di gloria per il Panettone,
anche come sfidante del Pandoro.

 
print*top*retour